FORGE-MUSEE ETUEFFONT

Muséecommunal et intercommunalPublic

Tissu en fibre de genêts (fabriqué localement pendant les périodes de guerre en temps de pénurie de tissus) et vêtements du début du XXème siècle.

1 rue de Rougemont

90170 ETUEFFONT

France

  • Création de l’institut 1981
  • Nombre d'items 333
  • Site internet Visitez

Collections.

NATURE NOMBRE TYPE
Vétements 333 155
Vétements femmes 74 robes, corsages, vestes, jupes, chemisiers etc…
Vétements hommes 8 Pantalon de garde forestier vers 1910, Gilets
Vétements enfant 72 manteau, tenues de communiante, robes de baptême, burnous, brassières, bavoirs, barboteuse etc…
Accessories 52
Sacs 1
Echantillons textiles 4 cahiers d’échantillons de tissus
Pièces en dentelle 6
Pièces de broderie 22
Arts graphiques 2 1 classeur et 1 cahier de cours ENNA (Ecole Nationale d’Apprentissage de Paris), 1946 section lingerie, détail des cours du pré-apprentissage à la 3ème année de cours. Pièce remarquable.
Poupées 3

/ Son histoire

Les Petitjean ont exercé leur art de manière différente, chacun s’adaptant à l’évolution de la demande et des techniques ainsi qu’aux évolutions de la société : d’un village d’ouvriers-paysans où la forge était une entreprise florissante, en passant par le déclin des affaires face à la mécanisation puis la diminution de la population agricole, pour finir le départ des ouvriers vers la ville qui conduit à la fermeture définitive de la forge en 1977. César Petitjean vend donc ses ateliers et la maison d’habitation à la mairie d’Étueffont, qui, en 1981, en fait un musée, classé Musée de France, inscrit à l’inventaire des Monuments historiques.

/ SES MISSIONS

Présenter le lieu de vie et de travail de quatre générations de forgerons, maréchaux-ferrants et paysans : les Petitjean. D’Eugène à César, de 1843 à 1977, les techniques et savoir-faire transmis de père en fils
VISITER LE SITE