Pôles
de travail

Parallèlement aux workshops ouverts à tous qu’il programme toute l’année, Culture(s) de Mode entend développer, avec les chercheurs et les professionnels, la recherche scientifique autour de trois pôles majeurs : Recherche par/pour et à travers la mode / Patrimoine / Impact environnemental et social de la mode.

/ Pôle Recherche par/ pour et à travers la mode

Ce pôle, lieu de convergence des réflexions interdisciplinaires et transversales des chercheurs et des institutions, vise à encourager les collaborations scientifiques (projets de recherche, rédaction d’article et d’ouvrages…) entre les chercheurs et les professionnels de la mode. La recherche est entendue au sens large du terme: par, pour et à travers la mode; elle englobe tous les types de chercheurs, des sciences humaines et sociale au droit, en passant par la sociologie, le marketing, la philosophie, le design et la création.

/ PÔLE PATRIMOINE

Réuni autour d’un groupe de travail composé de spécialistes du patrimoine de la mode (archivistes, documentalistes, conservateurs, restaurateurs…) issus des musées et des départements patrimoine des maisons de couture, ce pôle s’occupe plus spécifiquement des questions relatives aux archives et au patrimoine de la mode, en collaboration avec la Direction Générale du Patrimoine au sein du Ministère. Il vise à actualiser le Rapport sur le Patrimoine, rédigé par Olivier Saillard et Sylvie Roy en 2017, et cartographier les lieux de patrimoine de la mode en France, mais aussi à réfléchir sur les pratiques professionnelles liées à la conservation et à la restauration des archives de mode ainsi qu’à la protection juridique de ces dernières.

/ LE GROUPE DE RÉFLEXION

  • Gaspard Demasse, responsable des archives Balenciaga

  • Laure Harivel, responsable des archives Lanvin

  • Sylvie Roy, chargée d’études documentaires du Palais Galliera

  • Géraldine-Julie Sommier, responsable des archives Chloé

  • Gaël Mamine, consultant

  • Sandrine Tinturier, consultante

/ PÔLE IMPACT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL SUR LA MODE

La « mode durable » est un oxymore. Guidée par un cycle de changement de styles, dans lequel l’ancien est aussitôt remplacé par le nouveau, la mode est par définition contraire au concept de durabilité. Cette contradiction nous a mené à concevoir un pôle Impact environnemental et social de la mode, dont l’objectif est de suppléer le manque d’informations et de chiffres sur ce sujet. Aujourd’hui, l’une des difficultés réside dans la collecte d’informations précises concernant les effets de l’industrie de la mode sur l’environnement, mais également dans leur vérification et leur bonne utilisation par l’industrie, les médias et même les institutions politiques. La transformation du secteur vers des pratiques, tantôt durables tantôt responsables, demande des actions groupées et non seulement des initiatives individuelles. Culture(s) de Mode ne fait concurrence à aucune institution, mais souhaite au contraire prendre une place en tant que médiateur, rendant accessible des données utiles en open source, bénéficiant à toute l’industrie, depuis les écoles jusqu’aux marques et aux manufactures.

Chargée du groupe de réflexion: Stephanie Strauss

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez l’actualité du Réseau Culture(s) de Mode.

+