was successfully added to your cart.

Panier

Actualité 16 mai 2020

[QUAND LA MODE EST PUDIQUE, LA PANIQUE NE L’EST PAS]

Par Alice Audrezet et Béatrice Parguel.

Au cours des dix dernières années, la mode pudique – mode qui intègre des considérations de pudeur, souvent d’origine religieuse (cf. [La « mode pudique », c’est quoi cette mode ?]) – est devenue un véritable segment du marché de la mode (cf. [La mode pudique, simple effet de mode ?]). Toutefois, son institutionnalisation a parfois suscité la polémique, notamment dans des pays où les musulmans constituent une minorité.

Ainsi, l’exposition « Comtemporary Muslim Fashions », initialement présentée au Musée des Beaux-Arts de San Francisco, a reçu un accueil mitigé lorsqu’elle a rejoint le Musée des Arts Appliqués de Francfort en 2019 . Les photos de Wesaam Al-Badry sélectionnées pour en faire la promotion ont été particulièrement critiquées, considérant qu’elles contribuaient à rendre plus acceptable « l’oppression symbolique si les voiles sont colorés et suivent la mode » .

Si aux-Etats unis, les incidents liés à la mode pudique semblent limités, durant l’été 2018, des fillettes qui se baignaient en short, tee-shirt et hijab dans une piscine publique du Delaware en ont été expulsées au motif que le coton de leurs vêtements de bain risquait de boucher le système de filtration[1].

C’est toutefois en France que la polémique est la plus dure, puisqu’elle s’y prolonge sur plusieurs années, comme l’atteste l’évolution du nombre de requêtes Google portant sur le terme « mode pudique » depuis fin 2015. Précisément, elle s’ouvre en septembre 2015 lorsqu’H&M met en avant une femme voilée dans l’une de ses publicités[2]. Elle explose quelques mois plus tard avec la ligne de burkinis lancée par Marks & Spencer[3] et rebondit récemment en 2019 avec le projet de lancement d’un hijab de course par Décathlon[4].

 

La suite de l’article est à télécharger ici: #4_Quand la mode est pudique la panique ne l’est pas

Pour citer l’article: Alice Audrezet et Béatrice Parguel, « Quand la mode est pudique, la panique ne l’est pas », In Culture(s) de Mode, 16 mai 2020

 

 

[1] « Muslim girls kicked out of public pool after officials said hijabs would clog filtration system », The Washington Post, 18/07/2018.

[2] « Mariah Idrissi, premier mannequin voilée dans une pub H&M »,  Libération, Virginie Ballet, 30/09/2015.

[3] « Arrêtés anti-burkini : ces communes qui s’entêtent en dépit du droit », L’Express.fr, 06/07/2017.

[4] « La polémique du “hijab running” de Décathlon expliquée en cinq points », The Inrockuptibles, 27/02/19.

Please wait payment is processing....